Important
Les horaires des messes : Samedi 18h00 / Dimanche 6h45 – 9h00 – 10h45 – 18h00
Marathon de la Famille : Les inscriptions prennent fin le dimanche 23 décembre 2018 à 18h00
Noël enfant : Le lundi 24 décembre 2018 se tiendra la messe de Noël pour les enfants à 14h00
Vigile 2018 : La vigile cette année débutera à 19h00 le lundi 31 décembre 2018 sur la Paroisse



Les Prières de l’Eglise

Vie de Prière



Quelques prières de l’Eglise

La prière est essentielle à la vie des chrétiens.

Répéter une prière, la méditer, en éprouver toute la saveur, vibrer avec elle, pour qu’elle devienne comme une respiration, c’est entrer dans le mystère du dialogue entre Dieu et l’homme.

Prières

Les Prières connues de tous

Notre Père,
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.
Amen.

Je Vous Salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Je vous salue Marie

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen.

Ou :

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit au Dieu qui est, qui était et qui vient pour les siècles des siècles. Amen.

Les cinq mystères Joyeux

On récite généralement les Mystères Joyeux les lundis et les jeudis.

Premier Mystère Joyeux :

L’ANNONCIATION DE L’ANGE GABRIEL A MARIE

Fruit du Mystère : L’humilité : Saint Luc 1, 26 à 38.

Deuxième Mystère Joyeux :

LA VISITATION DE MARIE A SA COUSINE ELISABETH.

Fruit du Mystère : L’amour du prochain : Saint Luc 1, 39 à 56.

Troisième Mystère Joyeux :

LA NAISSANCE DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST.

Fruit du Mystère : L’amour et l’esprit de la pauvreté : Saint Luc 2, 1 à 21.

Quatrième Mystère Joyeux :

LAPRESENTATION AU TEMPLE DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST.

Fruit du Mystère : L’obéissance en toute chose : Saint Luc 2, 22 à 40.

Cinquième Mystère Joyeux :

LE RECOUVREMENT DU SEIGNEUR JESUS-CHRIST AU TEMPLE .

Fruit du Mystère: La recherche de Dieu en toute chose : Saint Luc 2, 41 à 51.

Les cinq mystères lumineux

On récite généralement les Mystères Lumineux les jeudis.

PREMIER MYSTERE : AU MOMENT SE SON BAPTEME AU JOURDAIN Saint Marc 1, 9-16 ; Saint Matthieu 3, 13-17 ; Saint Luc3, 21-22.

SECOND MYSTERE : DANS SON AUTO-REVELATION AUX NOCES DE CANA Saint Jean 2, 1-12.

TROISIEME MYSTERE : DANS L’ANNONCE DU ROYAUME DE DIEU AVEC L’INVITATION A LA CONVERSION Marc 1, 15 ; Matthieu 5,7 ; Luc 6, 20-49 ; une des paraboles de la miséricorde en saint Luc 15

QUATRIEME MYSTERE : LA TRANSFIGURATION Saint Marc 9, 2-8 ; Saint Luc 9, 28-36 ; 2 P 1, 16-18.

CINQUIEME MYSTERE : L’INSTITUTION DE L’EUCHARISTIE Saint Matthieu 26, 26-29 ; Saint Marc 14, 22-25 ; Saint Luc 22, 19-20 ; 1 Corinthiens 11, 23-25

 

Les cinq mystères Douloureux

On récite généralement les Mystères Douloureux les mardis et les vendredis.

Premier Mystère Douloureux :

L’AGONIE DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST.

Fruit du Mystère : Le regret de nos péchés : Saint Matthieu 26, 36 à 46 ; Saint Marc 14, 32 à 42 ; Saint Luc 22, 40 à 46.

Deuxième Mystère Douloureux :

LA FLAGELLATION ET LE COURONNEMENT D’EPINES.

Fruit du Mystère : Le pardon de nos sensualités et de nos mauvais désirs : Saint Matthieu 27, 26 et 27, 27 à 31 ; Saint Marc 15, 15 et 15, 16 à 20 ; Saint Jean 19, 1.

Troisième Mystère Douloureux :

LE PORTEMENT DE LA CROIX.

Fruit du Mystère : Accepter nos peines : Saint Matthieu 27, 32 ; Saint Marc 15, 21-22 ; Saint Luc 23, 26-30.

Quatrième Mystère Douloureux :

LA MORT DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST EN CROIX.

Fruit du Mystère : un plus grand amour envers Dieu : Saint Matthieu 27, 33 à 56; Saint Marc 15, 23 à 41 ; Saint Luc 23, 33 à 49 ; Saint Jean 19, 17 à 25 et 28 à 37.

Cinquième Mystère douloureux :

LE SEPULCRE.

Fruit du Mystère: le respect de la vie : Saint Matthieu 27, 57 à 61 ; Saint Marc 15, 42 à 47 ; Saint Luc 23, 50 à 55 ; Saint Jean 19, 38 à 42.


Les cinq mystères Glorieux

On récite les Mystères Glorieux les mercredis, les samedis et les dimanches.

Premier Mystère Glorieux :

LA RESURRECTION DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST.

Fruit du Mystère : un plus grand amour envers Dieu, la foi : Saint Matthieu au chapitre 28 en entier ; Saint Marc 16, 1 à 18 ; Saint Luc 24, 1 à 49.

Deuxième Mystère Glorieux :

L’ASCENSION DU CHRIST DANS LE CIEL.

Fruit du Mystère : le désir du ciel, l’espérance : Saint Marc 16, 19 à 20 ; Saint Luc 24, 50 à 53 ; Acte des apôtres 1, 6 à 11.

Troisième Mystère Glorieux :

LA PENTECOTE.

Fruit du Mystère : la venue du Saint-Esprit en nos âmes, l’Esprit d’Amour : Actes des Apôtres 2, 1 à 13.

Quatrième Mystère Glorieux :

L’ASSOMPTION DE LA TRES SAINTE VIERGE MARIE DANS LE CIEL.

Fruit du Mystère : la grâce d’une bonne mort : Apocalypse 12, 14 à 16.

Cinquième Mystère Glorieux :

LE COURONNEMENT DE LA SAINTE VIERGE MARIE DANS LE CIEL.

Fruit du Mystère : un plus grand amour envers marie, se consacrer à Marie : Saint Jean 19, 25 à 27 ; Apocalypse 12, 1-2.

Je crois en Dieu, le Père tout puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique,
notre Seigneur ; qui a été conçu du
Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique,
à la communion des saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.
Amen

Credo : symbole des Apôtres

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible,
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu,
lumière, née de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu
Engendré non pas créé,
de même nature que le Père ;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Ecritures, et il monta au ciel;
il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire;
il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Je confesse à Dieu tout puissant,
je reconnais devant mes frères que j’ai péché en pensée,
en parole par action et par omission ;
oui j’ai vraiment péché.
C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
les anges, tous les saints et vous aussi, mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec lez secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées et que vous nous enseignez par votre sainte Eglise, parce que vous ne pouvez ni vous trompez, ni nous trompez. Amen.

Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que vous me donnerez, par les mérites de Jésus-Christ, votre grâce en ce monde et, si j’observe vos commandements, le bonheur éternel dans l’autre, parce que vous nous l’avez promis et que vous êtes toujours fidèle à vos promesses. 

Mon Dieu, je t’aime de tout mon cœur et par-dessus toutes choses parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’Amour de soi.

V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie

R/ Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie…

V. Voici la Servante du Seigneur

R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie…

V. Et le Verbe s’est fait chair

R/ Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie…

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu

R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions. Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos coeurs. Par le message de l’ange, tu nous a fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.

R/ Amen.

Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne Vous aiment pas.

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je Vous adore profondément et je Vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de Cœur Sacré et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

Amen

Hymnes et cantiques

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut,
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.

Amen.

Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

afin que, délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ;
tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort,
pour conduire nos pas au chemin de la paix.

Nous vous louons, ô Dieu !
Nous vous bénissons, Seigneur.
Toute la terre vous adore,
ô Père éternel !

Tous les Anges, les Cieux
et toutes les Puissances.
Les Chérubins et les Séraphins
s’écrient sans cesse devant vous :

« Saint, Saint, Saint est le Seigneur,
le Dieu des armées.
Les cieux et la terre sont plein
de la majesté de votre gloire. »

L’illustre chœur des Apôtres,
La vénérable multitude des Prophètes,
L’éclatante armée des Martyrs célèbrent vos louanges.

L’Église sainte publie vos grandeurs
Dans toute l’étendue de l’univers,
Ô Père dont la majesté est infinie !
Elle adore également votre Fils unique et véritable ;
Et le Saint-Esprit consolateur.

Ô Christ ! Vous êtes le Roi de gloire.
Vous êtes le Fils éternel du Père.
Pour sauver les hommes et revêtir notre nature,
vous n’avez pas dédaigné le sein d’une Vierge.

Vous avez brisé l’aiguillon de la mort,
Vous avez ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu
Dans la gloire du Père.

Nous croyons que vous viendrez juger le monde.
Nous vous supplions donc de secourir vos serviteurs,
rachetés de votre Sang précieux.
Mettez-nous au nombre de vos Saints,
Pour jouir avec eux de la gloire éternelle.

Sauvez votre peuple, Seigneur,
Et versez vos bénédictions sur votre héritage.
Conduisez vos enfants
Et élevez-les jusque dans l’éternité bienheureuse.

Chaque jour nous vous bénissons ;
Nous louons votre nom à jamais,
Et nous le louerons dans les siècles des siècles.

Daignez, Seigneur, en ce jour,
Nous préserver du péché.
Ayez pitié de nous, Seigneur,
Ayez pitié de nous.

Que votre miséricorde, Seigneur, se répande sur nous,
Selon l’espérance que nous avons mise en vous.
C’est en vous, Seigneur, que j’ai espéré,
Je ne serai pas confondu à jamais.

Viens en nous, Esprit Créateur

Visite les âmes des tiens ;

Emplis de la grâce d’en haut

Les cœurs qui sont tes créatures.

Toi qu’on appelle Conseiller

Don du Seigneur de Majesté,

Source vive, feu, Charité

Toi qui es onction spirituelle,

Toi le Donateur aux sept Dons,

Puissance de la main de Dieu,

Toi que le Père avait promis,

Qui fais jaillir notre louange,

Mets ta lumière en nos esprits,

Répands ton amour en nos cœurs,

Et que ta force sans déclin

Tire nos corps de leur faiblesse.

Repousse l’adversaire au loin ;

Sans tarder donnes-nous la paix ;

Ouvre devant nous le chemin :

Que nous évitions toute faute !

Fais-nous connaître Dieu le Père,

Fais-nous apprendre aussi le Fils

Et croire en tout temps que tu es

L’unique Esprit de l’un et l’autre.

La plus célèbre des Antiennes adressées à Marie. Elle est Reine bien sûr, mais l’auteur Adhémar de Monteil, évêque du Puy, au XIe siècle, l’appelle aussitôt mère de miséricorde et ses yeux miséricordieux sont tournés vers nous. Au XIIe siècle, Saint Bernard, le célèbre dévot de Notre Dame, y a ajouté les trois dernières invocations pleines de tendresse.

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre
consolation, notre espoir, salut !
Enfants d’Ève, de cette terre d’exil nous crions vers vous ;
vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée
de larmes.
Ô vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards compatissants.
Et, après cet exil, obtenez-nous de contempler Jésus, le fruit
béni de vos entrailles,
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge
Marie !

Viens, Esprit-Saint,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Visites

  • 0
  • 69 439

Facebook