Important
Les horaires des messes : Samedi 18h00 / Dimanche 6h45 – 9h00 – 10h45 – 18h00
Marathon de la Famille : Les inscriptions prennent fin le dimanche 23 décembre 2018 à 18h00
Noël enfant : Le lundi 24 décembre 2018 se tiendra la messe de Noël pour les enfants à 14h00
Vigile 2018 : La vigile cette année débutera à 19h00 le lundi 31 décembre 2018 sur la Paroisse

L’amour de Dieu et du prochain, «deux piliers essentiels» du chrétien

Les chrétiens de la Paroisse St Laurent de Kouté

 

Avant la prière de l’angélus de ce dimanche 25 octobre, le Pape François a proposé un commentaire de l’évangile du jour, où Jésus explique en quoi consiste «le grand commandement»: aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de tout son esprit, et son prochain comme soi-même. Il s’agit là de «deux piliers essentiels» de la vie du croyant, qui authentifient son «chemin de conversion et de sainteté».

Dans la page d’Évangile de ce dimanche (Mt 22, 34-40), Jésus fait face à la ruse d’un docteur de la Loi, qui cherche à «le mettre à l’épreuve». Mais loin de glisser dans le piège qui lui est tendu, le Seigneur «établit deux piliers essentiels pour les croyants de tous les temps».

D’abord, il fait comprendre que «la vie morale et religieuse ne peut se réduire à une obéissance anxieuse et forcée (…) mais doit avoir l’amour comme principe». Et ensuite, que l’amour véritable consiste à aimer tout à la fois Dieu et son prochain.

Autrement dit, a expliqué le Saint-Père, «l’amour de Dieu qui ne s’exprime pas dans l’amour du prochain n’est pas vrai; et de la même manière, l’amour du prochain qui ne puise pas dans la relation avec Dieu n’est pas vrai». Cette perspective aide à mieux saisir la parole de Dieu: «tous les commandements servent à actualiser et à exprimer ce double et indivisible amour».

«L’amour pour Dieu s’exprime surtout dans la prière, en particulier dans l’adoration», a précisé François, en insistant sur ce type de prière souvent délaissé. Et l’amour fraternel, expression de la charité, est quant à lui «fait de proximité, d’écoute, de partage, de soin de l’autre».

Avancer sur le chemin de la sainteté
Une fois de plus, Jésus oriente donc son interlocuteur vers Dieu, «source vive et jaillissante de l’Amour», l’invitant à entrer en communion avec Lui. Cette communion, a indiqué le Pape, «est un don à invoquer chaque jour», mais aussi un «engagement personnel pour que notre vie ne se laisse pas asservir par les idoles du monde».

La charité est un fruit de cette relation, visible jour après jour: la «vérification de notre chemin de conversion et de sainteté se fait toujours dans l’amour du prochain», a insisté le Pape. «Si je dis “j’aime Dieu” et je n’aime mon prochain, ça ne va pas. La vérification de mon amour pour Dieu est que j’aime mon prochain». Ainsi, a continué le Saint-Père, «tant qu’il y aura un frère ou une sœur à qui nous fermons notre cœur, nous serons encore loin d’être des disciples comme Jésus nous le demande».

Mais n’y voyons pas une exigence hors de notre portée: «Sa divine miséricorde ne nous permet pas de nous décourager, au contraire, Il nous appelle à recommencer chaque jour afin de vivre l’Evangile avec cohérence», a conclu François, avant de demander l’intercession de la Vierge Marie.

À l’issue de cette prière de l’Angélus, le Saint-Père a lancé un appel à la paix au Nigéria et a annoncé la tenue d’un consistoire ordinaire le 28 novembre prochain, veille du 1er dimanche de l’Avent, au cours duquel treize nouveaux cardinaux seront créés.

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *